tricot

S’organiser pour un anniversaire à thème

Très prochainement, je fête mes 40 ans ! L’occasion de faire une réception en famille. Mais jusqu’à il y a peu de temps je n’étais pas très encline à faire quoi que ce soit, ce sacré coup de vieux de changer de dizaine me perturbe ; le constat est que je m’y prends très en retard. Mais bon, un déclic récent, et l’envie de le fêter dignement s’est imposée à moi. Et puis j’ai choisi de faire une déco sur le thème des années folles. Pas le temps de lambiner car j’ai tout juste 2 semaines pour organiser cela !

J’ai repensé à mon thème « Organisation » choisi pour le DDF, et je me suis dit que sur ce coup là, le thème tombait à pic, car de l’organisation il va m’en falloir une bonne dose pour tout boucler, d’autant que comme vous l’imaginez, je compte faire pas mal de choses avec mes petits doigts.

Bon le menu est ok, c’est déjà ça, je peux me concentrer sur la déco.

Le but n’est pas de faire un bal masqué, donc pas de déguisement, juste des accessoires posés sur la table et de la déco pas ci par là pour ne pas surcharger.

J’ai d’abord listé ce à quoi le thème des années folles me faisait penser :

  • des colliers de perles;
  • de la dentelle;
  • des moustache 🙂
  • des plumes
  • des turbans
  • des sequins
  • des mini miroirs dorés
  • des poudriers
  • des portes-cigarettes
  • du raffiné mais quelques touches de clinquant
  • de la fourrure (même si ce n’est pas tendance du tout du tout).

Bon, là autant dire que je n’ai rien en stock pour répondre à ces notions…

Alors j’ai fait le point sur ce que j’avais en réserve pour la déco de ma table et ce que je peux customiser :

  1. une jolie grande nappe en lin et des serviette en lin fleuries, je pense que cela fait l’affaire pour le thème ;
  2. de la vaisselle vintage, chinée à Emmaüs l’année dernière, je pense que ça ira bien aussi avec l’argenterie de ma grand-mère, et ma porcelaine blanche de Limoges.
  3. Un vase en verre vintage chiné à Emmaüs avec des roses.

Mais bon, il faut un peu plus de rappel de thème. Je sors donc ma vieille dentelle héritée de ma grand-mère pour essayer d’en faire quelque chose (un coup de lavage et de repassage).

 

Je sors également mes napperons rescapés d’une ancienne époque où j’étais encore bien jeune (j’ai commencé le crochet à l’âge de 14 ans en faisant des napperons, remisés depuis dans un tiroir ; le bon moment pour les ressortir).

 

Avec tout ça il me faut faire quelque chose de sobre mais daté malgré tout… Pas d’idées bien conçue, donc on bidouille.

Je pensais disposer 1 ou 2 colliers de fausses perles nacrées sur la table, je devrais en trouver soit dans un bazar pas trop cher soit peut être chez ma maman 😉 Autant emprunter.

J’ai trouvé des tuto pour faire des poudriers et boîte à cigares en carton. Je vais essayer d’en faire, il m’en faut 5 de chaque, cela va être difficile d’être dans les temps. On va essayer.

 

La suite au prochain épisode.

bénévolat·crochet·tricot

Petits doudous pour prémas

Cet été j’ai beaucoup crocheté et tricoté bénévolat. Ça, je vous l’avais déjà dit. Je vous montre les derniers ouvrages de l’été pour les petits bouts. Ce sont des petits doudous, et malgré le fait que ce soit petit, cela demande de la minutie, c’est donc hyper long à réaliser.

2 petites baleines pour les prémas de l’Aisne :

Modèle SOS préma par Bergère de France. Petite baleine de 15 cm de long, tricotée en fil acrylique, aux aiguilles n° 2, volontairement serré. (clic sur l’image pour accéder aux explications).

Et 4 petits lutins pour égayer les chambres de néonat des prémas d’Amiens :

Petits lutins crochetés d’après un modèle d’Inspirations créatives, réalisés moitié moins grands que le modèle original (clic sur l’image pour accéder aux explications d’origine).

bénévolat·crochet·tricot

Couvertures pour les bébés des Restos du coeur

Cet été j’ai beaucoup crocheté, surtout des couvertures (mais pas que), sans doute le fait d’avoir un peu plus de temps devant moi, de relâcher un peu la pression, tout en ayant besoin de rester au frais pour échapper à la canicule.

Et puis il fallait coût que coût avancer mes colis pour les restos du cœur, jusque là peu fournis, donc motivation extrême.

En début d’été j’ai quitté un groupe de tricoteuses bénévoles facebook à cause de nombreuses mésententes entre les filles…. J’en avais marre d’ouvrir mon ordinateur chaque jour et d’assister à cela. Pour celles qui me connaissent via ce blog, vous savez que j’aime le calme, la sérénité et la bonne ambiance, donc les mesquineries, trop peu pour moi. Surtout pour du bénévolat, cela doit rester un plaisir et un partage. Le point positif, couper avec ce groupe m’a permis de retrouver ce calme intérieur qui me manquait, le point négatif c’est que le groupe était hyper productif et que du coût je suis repartie de 0 dans ma collecte… j’ai perdu bon nombre de tricoteuses bénévoles… mais j’en ai gardé aussi quelques unes qui se comptent sur les doigts d’une main, les meilleures très certainement, les plus fidèles que je remercie ici aussi.

Et puis, il y a aussi les fidèles abonnées de mon blog qui m’aident beaucoup dans ma collecte. Je publierai d’ailleurs prochainement un articles afin de vous montrer les merveilles que j’ai reçues. Sans vous, ce ne serait pas possible….

Bon aller, voici mes couvertures de l’été :

Tout d’abord 2 couvertures réalisées grâce à des carrés que m’ont envoyés des bénévoles. Je n’ai fait que sélectionner les carrés, assembler et finir par la bordure :

Puis 2 couverture réalisées avec les laines de Sabrina. Là j’ai tout fait moi-même, les carrés et les assemblages. J’adore le résultat :

A gauche la 2e couverture réalisée avec les laines de Sabrina. Encore merci Sabrina pour ton don. Il me reste un peu de pelotes de laines, donc j’ai encore de quoi faire un projet 🙂

A droite une dernière couverture assemblée grâce à des carrés tricotés reçus de bénévoles, j’ai crocheté pour chaque une bordure rose, puis ai assemblé le tout.

 

 

 

tricot

Mes projets tricots pour la rentrée

Le 6 juillet dernier, profitant d’un petit voyage pour un week-end familial en Belgique chez ma belle-sœur,  je me suis rendue pour la 1ère fois à la braderie annuelle du magasin d’usine Bergère de France à Bar-le-Duc.

J’en suis ressortie les bras chargés et le portefeuille allégé de 105 euros et des poussières, lol ! 🙂 Mais je me suis fait plaisir pour une fois, ce qui est rare.

Pour le prix, j’ai fais quelques bonnes affaires comme une robe turquoise en mérinos et perles de rocaille soldée à 5 euros et un long gilet en mérinos pour l’anniversaire de ma belle-mère également soldé à 5 euros !

J’ai également acheté 2 kits de manteaux transformables en nid d’ange en blanc et en rouge, 5 euros pièce. Belle affaire car on trouve ces kit à près de 30 euros sur internet.

Le kit dans une jolie boîte cadeau réutilisable comprend 6 pelotes de fil Toison 77 % acrylique – 20 % laine peignée – 3 % polyamide, 1 lot de boutons en buis Ø 14 mm, les aiguilles n° 6 et l’explication.
Je me suis dit qu’avec les bébés qui fleurissent autour de moi, cela pourrait faire un joli cadeau un de ces jours, je garde donc en stock en cas de besoin.

photo Au temple de la laine

 

Photo Au temple de la laine

Vous l’aurez compris, ce n’est pas de ce côté que je me suis ruinée.

La laine coûte cher même lorsqu’elle est soldée, surtout si on fait un peu attention à la qualité… coton, mérinos, cachemire… C’est donc au niveau des pelotes que j’ai un peu craqué, même si elles étaient vendues en lots de 10 ou 12 pour la plupart… J’ai choisi 7 lots variés pour des idées et des projets plein la tête, que je vous montrerai au fur et à mesure. 🙂

bénévolat·crochet·tricot

Paletot à capuche pour petite fleur d’été

J’ai appris très récemment qu’une jeune maman en grande précarité, enceinte de 7 mois et demi, allait avoir besoin d’un gros trousseau pour sa petite nénette qui arrive à la mi-juillet. La collecte est organisée par une amie qui habite Lille.

Nous sommes une dizaines de tricoteuses à nous y coller. Je me suis mise illico à la réalisation de la couverture taille landau au flamant rose, que vous avez pu voir dans mon article précédent. En 5 jours elle était finalisée. C’était une petite course contre la montre, mon colis doit arriver à bon port avant le 30 juin. Je me suis tellement pressée, que je suis en avance au final 😉

Mais comme je ne voulais pas que ma couverture parte seule, j’ai rajouté un paletot à capuche taille 6 mois, qui sera utile je pense pour le printemps prochain.

J’ai utilisé le modèle des Tricots de Louise. C’est un modèle de 6 à 24 mois, déclinable en versions garçon et fille. Rapide pour la taille 6 mois, et facile à faire.

Voilà, mon paquet est prêt à partir 🙂

 

Je remercie Marie-Thérèse qui s’est proposée de contribuer à la collecte en apportant ce qu’il manquait, un cardigan 3-6 mois et un bonnet pour l’hiver. C’est très gentil de ta part, merci beaucoup pour elles 2.