tricot·layette·couture

Tricoter pour les bébés démunis !

Le 19 juin dernier je vous présentai l’Opération layette, tricotez pour les Restaurants du Cœur ! organisé par Phildar jusqu’au 20 octobre.

C’est une très jolie opération à laquelle je comptais participer, car quand on met les 2 mains dans le tricot bénévole, cela devient une addiction ! Surtout lorsque cela touche des bébés, je ne peux rester insensible.

Et puis, je me suis dit que je pourrais éviter les intermédiaires, et aller directement à la source pour savoir s’il y a des besoins à combler.

J’ai donc pris contact avec les Restos du cœur de mon département qui m’ont fait part de leurs gros besoins pour les bébés démunis (leurs parents dépendent des restos). Ils veulent offrir pour chaque naissance un kit layette de bienvenue afin de venir en aide aux parents dans le besoin. Mais ils ont de gros problèmes pour remplir leurs paquets, et ils ne savaient pas à qui s’adresser pour les aider.

Ni une, ni deux, je me suis engagée auprès d’eux. Je suis donc en mode hyper tricot, pas de repos estival pour mes aiguilles.

La période estivale est propice à tricoter de petites choses rapides qui seront parfaites pour les mauvaises saisons humides et froides par chez nous.

Couvertures, brassières, chaussons, bonnets, écharpes… le tout en taille naissance uniquement, de quoi occuper mon été déjà bien chargé en terme de tricot. Je me dépêche car les besoins sont urgents et je compte livrer fin août ou début septembre.

Une couverture est déjà bien avancée ! Elle tiendra chaud à un bébé d’automne ou d’hiver.

Dans quelque temps, je vous montrerai où j’en suis de mes tricots…

Je vais donc essayer de confectionner quelques kit naissance clés en main composés d’1 couverture, une brassière, 1 paire de chaussons, un bonnet et une écharpe. 75 bébés sont actuellement concernés, je ne pourrai donc pas faire pour autant de bébés vu que je suis seule sur le projet. Alors si vous souhaitez éventuellement m’aider un peu dans la préparation de mon colis pour les bébés des Restos du cœur de Côte-d’Or, il suffit de me le faire savoir par mail ou en commentaire de cet article ; je vous donnerai les infos nécessaires et utiles.

Francine du blog Francine et ses passions est dans le même esprit, puisqu’en plus des jolies réalisations qu’elle a fait pour les prémas d’Angers, elle continue d’aider Eliane avec ses créations au profit des mamans seules, dans le besoin, ou en difficulté avec leur bébé. Elle a déjà réalisé beaucoup de choses en taille naissance pour ces petits bouts dans le besoin ; des ensembles layette avec des pochettes trop mignonnes pour les ranger :

 

Bravo à Francine pour son engagement !

Si comme Francine vous souhaitez aider Eliane d’Angers dans sa cause au profit des mamans démunies, vous pouvez me demander l’adresse mail d’Eliane en commentaire pour obtenir les infos nécessaires.

Et le challenge layette pour les prémas d’Angers reste actif jusque fin septembre pour celles qui ont encore des choses à envoyer ou qui sont dans la confection de pieuvres !

layette·tricot

Couverture naissance en log cabin

Aujourd’hui je vous présent une petite couverture de naissance (65 X 65 cm) réalisée au tricot, suivant la technique du log cabin (ou escargot, puisque l’on tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre).

Elle ira rejoindre une maternité de mon département, pour laquelle je tricote également en faveur des bébés qui naissent démunis. Il y a quelques naissances concernées par an.

Pour réaliser cette couverture, j’ai utilisé beaucoup de pelotons de laine layette qui me restaient.

9 carrés de 20 cm de côté réalisés tout au point mousse aux aiguilles 3,5 et assemblés à l’aiguille à laine.

Le principe est assez simple, on tourne le travail sur la gauche à chaque changement de couleur et on relève des maille sur une des tranche (entre parenthèse je donne mes propres indications, mais suivant le numéro d’aiguilles utilisés, la laine, et la façon de tricoter, il faut adapter):

Carré 1 : on réalise un carrée de 5 cm de côté au point mousse (dans mon cas on monte 10 mailles et on tricote 20 rangs), on rabat.

Carré 2  : on change de couleur, on relève le même nombre de maille que pour le carré 1 (dans mon cas 10 mailles), mais sur le côté gauche. Puis on continue en tricotant un carré de même dimension (dans mon cas 20 rangs). On rabat.

Carré 3 : on change de couleur, on relève sur la gauche le même nombre de mailles cumulées des 2 carrés précédents (dans mon cas 20 mailles) . Et on tricote droit jusqu’à 5 cm de hauteur (dans mon cas 20 rangs). On rabat.

Carré 4 : idem.

Carré 5 : idem, mais on relève en mailles l’équivalent de 3 carrés (dans mon cas 30 mailles) et on tricote toujours sur 5 centimètres.

Carré 6 : idem.

Carré 7 : idem, mais on relève en mailles l’équivalent de 4 carrés (dans mon cas 40 mailles) et on tricote toujours sur 5 centimètres.

J’ai décalé les couleurs à chaque carré, mais on peut faire des carrés identiques, et adapter à sa convenance. On peut également ne faire qu’un grand carré que l’on arrête à la dimension choisie.

La bordure a été faîte au crochet sur 2 rangs :

R1 : mailles serrés sur chaque côté avec 3 mailles serrées dans les 4 angles.

R2 : 1 maille serrée, 1 mailles serrée, 1 picot, répéter de * à * (en faisant bien 1 picot dans chaque angle) .

Pour faire une couverture rectangulaire, on peut ajouter 3 carrés supplémentaires, soit 12 au total. Elle sera plus longue de 20 cm, mais conservera sa largeur de 65 cm.

C’est un modèle de couverture qui permet toutes les créativités ! Et encore une bonne façon d’utiliser ses bouts de laine.

Ce type de couverture peut se réaliser également tout au crochet en suivant le même principe.

actualité·layette·tricot

Opération layette : tricotez pour les Restaurants du Cœur !

Image extraite du site Phildar.

Aujourd’hui je relaye une jolie action de Phildar en faveur des bébés des restos du cœur.

Du 20 juin au 2 octobre 2017, tricotez de la layette et déposez là dans 1 boutique Phildar près de chez vous.

Si pas de boutiques participantes près de chez vous, il y a possibilité d’envoyer directement à cette adresse (mais il faut payer l’envoi du colis) :
PHILDAR
Opération Restos du coeur
1384 Route de Frévent
62810 AVESNES LE COMTE

Vous pouvez utiliser toutes gamme et marque de laine, pourvu qu’il s’agisse bien de laine layette.

Les besoins sont en taille 6 mois uniquement : bonnes, moufles, écharpes, couvertures 60X60 cm.

Vous pouvez choisir vos modèles parmi les sources disponibles sur le net, vos catalogues et livres tricot…

Toutes les informations utiles sont à retrouver par ici : http://www.phildar.fr/operation-layette.r.html?utm_source=splio&utm_medium=email&utm_campaign=20170619_opelayette

Quelques modèles suggérés offerts par Phildar, par ici : http://www.phildar.fr/restos-bebe-du-coeur.r.html

Et la liste des boutiques Phildar participantes à l’opération, par ici : http://www.phildar.fr/library/newsletters/News/20170619_tricotercoeur/magasinsparticipants.pdf?utm_source=splio&utm_medium=email&utm_campaign=20170619_opelayette

DDF·layette·tricot

Nid d’ange numéro 2, DDF2017#3 !

Souvenez-vous, j’avais réalisé le mois dernier, pour neveu n° 5, un nid d’ange douillet, prévu à la base pour une taille 6-9 mois. Et patatras, le nid d’ange s’est avéré beaucoup trop grand ! J’ai décidé, ni 1 ni 2, de le démonter, détricoter (sauf la capuche) et de recommencer.

Pour rappel, voici à quoi il ressemblait :

nid_dange2bis

Grâce à vos encouragements fidèles, je me suis armée de motivation pour en refaire un.

Au départ, j’avais prévu de tricoter tout bonnement le même modèle en plus petit, et puis cela m’a vite lassé de recommencer…

Je me suis donc décidée sur un autre modèle que j’avais en tête depuis longtemps, un « vieux » Bergère de France, que je trouvais à première vue pratique car réalisé en 2 morceaux distincts, donc séparable :

Modèle issu du catalogue layette Bergère de France n°156 . Taille 0-6 mois.

Le modèle me plaisait bien, sauf que je trouvai les torsades un peu vieillottes. Et en lisant le tuto, les explications m’ont paru un peu compliquées également, les bandes de boutonnage se tricotant à part et se fixant lors du montage… Je me suis dit que l’on pouvait certainement faire plus simple, pour un résultat assez proche.

J’ai donc pris ce modèle comme source d’inspiration, et une fois n’est pas coutume, j’en ai fait quelque chose de personnel : exit les torsades et le jersey, au profit du point de riz, bandes de boutonnage en point mousse intégrées à la base du tricot, et surtout adaptation à la taille 6-9 mois.

Voici le résultat :

Bilan :

Je suis contente d’avoir réalisé un modèle que j’avais dans ma longue to-do list depuis un moment.

Ravie également de l’avoir adapté, et cette fois-ci à la bonne taille.

Je suis par contre dubitative sur le maintien des 2 parties entre elle. Cela baille un peu, et lorsque le bébé bouge, ça ne doit pas bien tenir en place… Peut être à revoir avec une bande de pressions ? De plus les boutons dans le dos, niveau confort lorsque le bébé est allongé, on repassera.

C’est tout de même un joli modèle, et plus rapide à tricoter que le précédent.

Mais, finalement, j’aimais bien mon 1er modèle ! Il n’est pas dit que je ne le referai pas… un peu plus tard !

Ceci est ma participation au DDF2017#3.

DDF·layette·tricot

Nid d’ange « cocooning »… enfin presque !

Ma belle-sœur m’a commandé pour neveu n° 5 (né il y a 1 mois jour pour jour), un nid d’ange en taille 6-9 mois, afin de pouvoir sortir son bébé bien emmitouflé. Elle habite dans un endroit où il fait relativement froid, parfois même en début d’été, d’où l’utilisation apprécié d’un nid d’ange bien moelleux, même à la belle saison !

Vous me direz que javais largement le temps de le faire… oui mais vous savez comme moi qu’il vaut mieux ne pas repousser les tricots que l’on peut faire dans l’immédiat, car un craquage ou 2 peuvent complètement engluer le planning. Et je n’aurais pas aimé faire ce gros ouvrage dans la précipitation.

Je m’y suis donc rapidement mise, après avoir cherché des modèles dans mes catalogues et sur le net. J’ai choisi finalement de juste m’inspirer de plusieurs modèles et de bidouiller selon mes envies et mes goûts.

J’ai choisi du fil acrylique tricotable en 3-3.5, en couleur crème. J’ai tricoté en fil double, aiguilles n° 6.

Les points employés :

  • du point andalou double qui donne de la tenue à l’ouvrage grand format et que j’apprécie pour la layette ;
  • et du point mousse pour la capuche, la bande de boutonnage, et les poignets, pour son côté élastique.

Voici le résultat porté par mon mannequin, un bon vieux baigneur :

nid_dange2bis

 

Oui mais voilà, petit problème à l’arrivée. Je me rend vite compte grâce à mon mannequin, que ce nid d’ange taille trop grand, certainement pas un 6-9 mois, mais plutôt un 12-24 mois ! Pourtant j’avais pris les mesures, et fais attention, mais la longueur est finalement bien trop longue d’au moins 20 cm (la carrure et les manches par contre sont OK).

Donc, pas de solution autre que tout recommencer ! Parce que là, je ne me voyais pas offrir cela à ma belle-soeur, et voir son bébé nager dedans !

J’ai défait mon travail. Il n’existe plus qu’en photos. Pourtant j’étais fière de moi au départ, je trouvais ma réalisation plutôt bien réussie et jolie…

Ce fut donc mon éphémère réalisation pour le DDF2017#2 sur le thème « cocooning » !

Et je repars de zéro, peut être selon un autre modèle, histoire de ne pas me lasser… ou le même modèle ? Je ne sais pas encore… Je suis un peu (beaucoup) déçue, donc j’ai du mal à m’y remettre et trouver l’envie de reprendre. Surtout que c’est un gros travail qui m’a demandé du temps malgré le fil double et les grosses aiguilles. La motivation va venir du fait que ma belle-sœur attend son nid d’ange et que le bébé pousse vite !