CAL·crochet

Slouchy cardigan ensoleillé terminé

Rappelez-vous, l’Atelier de Peggys à lancé le 22 octobre un nouveau CAL sans limite de temps, pour réaliser le Slouchy cardigan C2C. Et là, craquage complet. Je me suis donc de suite inscrite.

 

Photos issues du blog de Peggys.

Voici les modalités, si ce CAL vous intéresse aussi :

  1. Il faut s’inscrire par mail (l’adresse est donnée sur le blog de Peggys). Elle vous enverra la 1ère partie.
  2. La réalisation du cardigan se fait en 2 parties.
  3. Vous devrez lui envoyer une photo à chaque étape terminée afin de recevoir la suite.
  4. Le modèle se réalise en C2C, c’est à dire corner to corner ou coin à coin en mot à mot (d’un angle à l’autre en meilleur français). Il s’agit de crocheter en diagonale. Si vous ne connaissez pas la technique, vous pouvez jeter un œil par ici.

Parmi les laines achetées à la braderie Bergère de France, j’ai opté pour le 100 % mérinos 4, 130 m la pelote, couleur poussin :

MÉRINOS 4 POUSSIN
Visuel Bergère de France

Ainsi que la 100 % mérinos 7, 85 m la pelote, couleur pissenlit, nuance quasi identique à la poussin :

MÉRINOS 7 PISSENLIT
Visuel Bergère de France

Ma couleur de contraste est une Bergereine, 50 % coton, 50 % laine peignée, 95 m la pelote, couleur violet foncé ou dirons nous prune-quetche :

 

La 1ère partie fut la plus longue à réaliser puisqu’il fallait crocheter le corps du cardigan, d’une pointe à l’autre, puis la plier pour obtenir la forme des ouvertures :

Pour une taille 42 mais légèrement ajustée car je suis très grande, j’ai utilisé 10 pelotes de 100 % mérinos 4 poussin pour le corps, 2 pelotes de 100 % mérinos 7 pissenlit pour les bordures et manches, et 2,5 pelotes de Bergereine violine pour la couleur de contraste.

Et voilà le résultat tombé de mon crochet :

Le rendu me plait beaucoup et tombe parfaitement, un régal 🙂 Je vais pouvoir passer du temps à me lover dans cette veste chaude, ouce grâce au mérinos, et confortable.

Merci à l’Atelier de Peggys pour cette belle création et ce CAL.

Cet ouvrage est ma participation au DDF2019#1 sur le thème « Douceur ».

tricot

Retour sur Cadeaux de Noël #3

Ce Noël fut en partie l’occasion comme chaque année de créer des petits présents pour certaines personnes.

Je vous propose un petit retour sur les cadeaux de Noël home-made 2018, avec aujourd’hui 2 chats réalisés au crochet, le gros pour mon neveu et le petit pour son jeune cousin.

Le grand chat blanc et noir était une commande de mon neveu, il avait toues ces couleurs et voulait un chat véron. Je l’ai réalisé sur le modèle d’un gros Totoro en bidouillant des oreilles et une queue, et en ne faisant pas les bras. Mon neveu était content, c’était exactement le chat qu’il voulait.

Le petit chat étant pour un enfant de 2 ans, je l’ai réalisé volontairement en version miniature pour ses petites mains, sur le modèle du petit Totoro, toujours en bidouillant des oreilles et une queue. Le petit a dormi avec, preuve qu’il la accepté rapidement dans sa vie.

Encore 2 cadeaux home-made qui ont bien plu aux petits et amusés les grands aussi. Ouf ! Mission accomplie.

bénévolat

Nouveau challenge layette pour les Petites fées prémas

L’Association Les petites fées prémas, présente presque partout en France, a été créée par des mamans qui ont vécu la prématurité et qui souhaitent aujourd’hui donner de leur temps pour venir en aide et soutenir les enfants prématurés et leurs familles. Le souhait est de pouvoir se développer aussi en Belgique et en Suisse, peut être au Canada. L’association vient en aide aux enfants prématurés et leurs familles par :

  • la collecte, la préparation puis la distribution de BOXS PREMA composées principalement de produits de premières nécessités : couches, bodys, doudou, produits d’hygiène, crèmes, échantillons,… ainsi que divers articles de puériculture fabriqués par les bénévoles ou collecter auprès de particuliers ou de professionnels : coffrets naissance, layettes, doudous, etc…
  • l’organisation d’actions d’information sur l’association et sensibilisation à la prématurité,
  • la recherche de partenaires associatifs, artistiques, producteurs locaux, créateurs artisanaux en état de mécènes, sponsors ou donateurs,
  • l’organisation d’évènements qui aideront à financer la confection des BOXS PREMA.

En contact avec cette association depuis plusieurs mois, je réfléchis depuis de longues semaines à l’organisation d’un challenge « layette » et « besoins de 1ère nécessité » afin de la soutenir. Le temps de mettre les choses en place, de définir avec elle les contours de notre collaboration, et le challenge naît comme prévu en ce début d’année.

Dans un premier temps mon but était de me focaliser sur ma région, la Bourgogne-Franche-Comté… et puis comme mes abonnées habitent aux 4 coins de la France, il m’a semblé plus judicieux d’ouvrir ce projet à plusieurs antennes en régions, en sélectionnant celles qui ont le plus de besoins à court terme et qui pourront donc profiter en priorité du challenge. Il existe peut être un relais près de chez vous ou du moins dans votre région, ce qui vous intéressera sans doute.

Le siège est à Bénesse-lès-Dax et il existe 9 antennes ; parmi ces antennes 5 sont concernées par le challenge de ce début d’année :

Grand Est : Néonat de St Dizier (+Reims en préparation).

Landes : Néonat de Dax.

PACA (a de très gros besoins) : Néonat d’Aix-en-Provence.

Auvergne Rhône Alpes : Néonat de Grenoble.

Ile de France (a de très gros besoins) : Néonat de Jossigny, Meaux.

 

Pour ma part, j’ai choisi d’aider la région Grand Est avec la maternité de Saint-Dizier.

La liste des besoins, objectifs du challenge :

Le challenge s’adresse aux tricoteuses et couturières, pour les prématurés nés entre 34 et 39 SA de 2,100 à 3 kg et de 44 à 50 cm.

  1. réaliser des trousseaux layette complets au tricot ou crochet pour mettre dans les box de bienvenue destinées aux bébés ; pour une petite néonat, c’est pas loin de 180 box à l’année : ensembles brassière-bonnet-chaussons, pantalon, (moufles éventuellement).
  2. gigoteuses préma de 45 cm de haut et gigoteuses naissance.
  3. Pour la région PACA uniquement, gigoteuse-jupe en couture (sans emmanchure ni encolure) en taille préma (voir tuto plus loin).
  4. couvertures doublée sans capuche pour le peau à peau en 70 x 100 cm (pour pouvoir vérifier la coloration de la peau de bébé etc, car les mamans d’où elles sont ne voient pas bébé qui doit avoir les voies aériennes dégagées),
  5. draps plats en 70 x 100 cm,
  6. draps housse en 70 x 100 cm,
  7. cache-couveuses,
  8. bavoirs très absorbants en tissu éponge (les prémas sont sujets aux reflux gastro-œsophagien),
  9. sacs à linge sale individuel pour les bébés en tissu coton, 20 cm de haut et environ 15 cm de large.

Toute couleurs acceptées, sauf noir, rouge et marron. Le but est d’égayer les services.

Les modèles privilégiés :

Modèles au tricot :

  • brassière 34-36 semaines à rangs raccourcis (fil conseillé se tricotant en 3 ou 3,5, aiguilles n°3), vous n’êtes pas obligées de la faire tout en mousse, vous pouvez varier les points au gré de votre fantaisie, faire des rayures, etc ; il faut juste suivre le modèle de base et vous laisser guider au gré de vos envies. Tuto en cliquant ici.

Ou Modèle de Thali, en taille A (pas plus petit).

Ou modèle à raglan : à voir par ici.

Ou modèle cache-cœur isaquarel (la plus grande taille) : à voir ici.

  •  petits chaussons de Thali, en choisissant la taille A1 pour un pied de 8 à 8,5 cm environ (fil conseillé se tricotant en 2,5, aiguilles n°2). La tige réalisée en côtes permet de bien maintenir le chausson à la cheville.
  • ou encore ce modèle de Marie.

 

  • bonnet de Thali, entaille A1, périmètre crânien de 32 cm environ.

Ou encore ce modèle tout simple, fil se tricotant en 3, aux aiguilles 3,5, si possible en cote 2/2 jusqu’aux diminutions pour maintenir l’élasticité, puis continuez en jersey à partir des diminutions :
– Monter 70 mailles.
– Faire 23 rangs ou le nombre nécessaire pour obtenir 7 cm de haut (si possible en cote 2/2 pour maintenir l’élasticité).
– Puis diminuer de 8 mailles tous les 2 rangs (réparties sur le rang). A partir de là, continuez en jersey.
– Fermer quand il reste moins de 10 mailles. Coudre l’arrière avec une couture fine et plate (couture sur l’endroit du travail). Ce type de bonnet est un peu pointu ou allongé car la tête des bébés prématurés est souvent ovale.

Ou encore ce modèle tout simple de moufles aux aiguilles 2,5-3 : Montez 28 mailles et tricotez en cotes 1/1 sur 10 rangs.
– Tricotez 24 rangs au rang jersey.
– Au rang 35 : tricotez [2 mailles ensemble, 10 mailles endroit, 2 mailles ensemble]*2
– Au rang 36 : tricotez [2 mailles ensemble, 8 mailles endroit, 2 mailles ensemble]*2
– Au rang 37 : tricotez [2 mailles ensemble, 6 mailles endroit, 2 mailles ensemble]*2
– Au rang 38 : tricotez [2 mailles ensemble, 4 mailles endroit, 2 mailles ensemble]*2
– Au rang 39 : tricotez [2 mailles ensemble, 2 mailles endroit, 2 mailles ensemble]*2
– Passez les mailles restantes dans le fil puis serrez.
– Cousez les bords ensemble en point invisible.
– Faire la deuxième moufle.

  • gigoteuse de 45 cm de haut : le modèle de Thali en taille A est parfait (pas plus petit). Doublé en coton ou non doublé (ce n’est pas obligé si le tricot est bien dense en jersey ou en mousse). Fermetures avec des petits boutons plats en plastique, ou des pressions en plastique (ne pas utiliser de pressions métalliques, ni de glissières, ni de boutons en métal à cause des IRM).
  • couverture au choix, doublée de coton pour le peau à peau, ou non doublée (dans ce cas elle serviront à la sortie de couveuse pour la période de berceau). En 70 x 100 cm. Mais privilégiez un modèle qui ne pèse pas trop lourd et avec un minimum de trous (ou alors tout petits).

Modèles au crochet :

Les bonnets et chaussons au crochet ne sont pas adaptés, ils ne tiennent pas bien en place. A la place, vous pouvez réaliser :

Modèle en couture :

  • couverture simple doublée ou patchwork en cotonnade de préférence.
  • bavoirs en tissu pouvant bouillir jusqu’à 60° (1 face coton pour égayer et 1 face tissu-éponge), modèle Les p’tits lutins vosgiens. Pour ouvrir le tuto aux bonne dimensions, cliquez ci-contre : Patron_bavette

 ou encore modèle de Thali, en taille A.

 ou encore modèle de Francine.

Le lieu de collecte :

A vous de choisir l’antenne que vous souhaitez aider en me mentionnant votre choix. Je vous enverrai par mail le nom de la présidente de l’antenne et l’adresse de livraison. Possibilité d’envoi par mondial relay pour toutes ou partie des antennes (collecte d’informations en cours). Si vous habitez à proximité d’une référente, possibilité de remise en main propre.

La durée du challenge et les modalités de participation :

La date butoir est fixée à Pâques, c’est à-dire le 21 avril. Mais vous pouvez envoyer vos ouvrages dès que vous avez terminé, à l’adresse que je vous aurai donnée par mail.

A l’issue du challenge, une jolie galerie photos de vos réalisations verra le jour sur le blog comme à l’accoutumée. Pensez à me transmettre les photos de vos réalisations au moment de votre envoi.

Pour me notifier votre envie de participer à ce challenge et me dire pour quelle antenne, vous avez juste à me laisser un commentaire par sous cet article et je vous recontacterai par mail.

Quelques points à respecter impérativement :

  • n’utiliser que de la laine layette 100 % acrylique ou 100 % coton), se tricotant selon les modèles avec des aiguilles de 2,5 à 3,5 maximum. Toutes les couleurs sont appréciées (sauf les couleurs noire, marron et rouge).
  • pour les brassières :
    • ouverture devant (non dans le dos), pas de cordon ou liens, pas de boutons métalliques ou pressions métalliques, ni velcro. N’utiliser que des boutons plats en plastique ou  pressions en plastique (vous pouvez récupérer les petits boutons des vieux chemisiers et chemises).
    • Bien superposer les demis devants pour trouver l’emplacement des boutons à coudre. Ces derniers ne se mettent jamais sur la bordure mais au milieu de l’ouvrage afin de bien croiser. La largeur des 2 demi-devants est supérieure à la largeur du dos pour bien croiser (suivre le tuto).
    • En suivant le tuto proposé selon votre façon de tricoter et votre choix de fil plus ou moins gros, les mensurations de la brassière peuvent osciller, respectez bien une largeur de 20 à 21 cm, et 19 à 20 cm en hauteur, et 18 à 19 cm pour les longueurs de manches de l’encolure aux poignets.
  • soignez vos coutures pour qu’elles restent assez fines afin de ne pas blesser la peau fragile des bébés. Vous pouvez utiliser la technique de couture à plat expliquée par ici (merci Nathalie pour le lien). Pour ma part je réalise mes coutures à plat sur l’endroit du travail et non sur l’envers comme il est habituel ; c’est quasi invisible et cela permet de ne pas avoir de boursoufflure au contact de la peau du bébé.
  • changer de pelote en début de rang et bien rentrer les fils, PAS DE NŒUD au milieu des ouvrages, pour ne pas blesser les bébés ; ou alors faire des joints russes !

Voici les mensurations des prématurés, à titre indicatif, afin de vous aider dans la réalisation de vos ouvrages :

et tableau-de-mensuration-prémas-Thalicreations

 

Merci à toutes celles qui manifesteront leur envie de participer à ce challenge !

tricot

Retour sur Cadeaux de Noël #2

Ce Noël fut en partie l’occasion comme chaque année de créer des petits présents pour certaines personnes.

Je vous propose un petit retour sur les cadeaux de Noël home-made 2018, avec aujourd’hui un petit présent pour la tante de ma nièce (la sœur de sa maman). Nous fêtions Noël et le réveillon tous ensemble, j’ai donc réalisé un sac au crochet sur le même modèle que celui réalisé pour l’anniversaire de ma nièce.

L’idée de ce sac fut une évidence car je savais qu’elle avait craqué dessus et qu’elle aimait les couleurs. Comme il me restait assez de fils pour en faire un quasi identique au 1er, je me suis lancée :

Ce sac est composé de 13 grannys old america et est réalisé selon le diagramme d’assemblage du modèle Celebrating Springs de Drops.

La destinataire du cadeau fut agréablement surprise et très contente.

Mission accomplie 🙂

concours·crochet

Ma poupée Myrtille #2 !

Made by Amy a lancé au mois d’août 2018 un concours, le but étant de réaliser sa poupée Myrtille durant le mois (modèle original en accès ponctuellement le temps du concours), et l’habiller comme bon nous semble.

C’est surtout la perspective de réaliser cette mignonne poupée qui m’a attirée. J’avais décidé d’en faire mon projet DDF de l’été, un projet ludique et mignon.

Rappelez-vous de ma petite Myrtille en tenue estivale :

 

Et bien les résultats se sont fait attendre, mais pour le 24 décembre Amy nous a fait un beau cadeau en révélant les noms des 3 gagnantes, et j’en fait partie ! J’ai donc remporté un bon d’achat de 5 euros hors frais de port dans sa boutique Etsy, ce qui m’a permis de commander un stock d’yeux de sécurité et de nez de sécurité pour de futurs amigurumis. Je ne devrais pas tarder à les recevoir et pourrai ainsi envisager de nouveaux projets mignons.

Et qui sait, Myrtille qui a fait craquer ma nièce, aura peut être des petites copines…