bénévolat·layette pour prématurés

Lettre d’une maman de prématuré… A l’attention de toutes les tricoteuses et crocheteuses qui ont participé au challenge pour Angers

Aujourd’hui, Sonia du CHU d’Angers m’a envoyé une très jolie lettre émouvante, écrite par la maman d’une petite prématurée née il y a 10 ans. Aujourd’hui la petite Rose a 10 ans et se porte bien. Sa maman tenait à remercier les tricoteuses qui s’engagent dans la cause de la layette pour les prématurés. Rien de mieux que le point de vue d’une personne qui a vécu de l’intérieur le problème de la prématurité.

Sonia m’a autorisée à diffuser cette lettre sur le blog, et j’ai pensé que cela ferait plaisir à toutes celles qui ont participé à mon challenge, ainsi qu’à celles qui participent à celui de Thali pour les lutins de Saint Vincent de Paul. Ce genre de témoignage donne du sens à ce que nous faisons collectivement ou même individuellement.

Vous verrez que nous pouvons apporter beaucoup de confort et de réconfort avec des aiguilles, 1 crochet, et un peu de laine !

Pour ouvrir la lettre, cliquez sur le lien ci-dessous :

lettre de la maman de Rose

 

Publicités

14 réflexions au sujet de « Lettre d’une maman de prématuré… A l’attention de toutes les tricoteuses et crocheteuses qui ont participé au challenge pour Angers »

  1. Très jolie lettre. Pleine de vérité(s). Et si, oui, les mercis sont rarement exprimés, ce n’est pas par indiférence mais parce que les coeurs sont serrés et les esprits remplis de questions sur l’avenir de ces bouts de chou. Félicittions à toutes celles qui consacrent leur temps et leurs moyens à rendre la vie de ces bébés plus tendre.

    Aimé par 1 personne

  2. Merci Stella d’avoir partagé avec nous cette lettre si émouvante.
    Bien sûr nous allons continuer à tricoter!
    Même sans retour des parents nous savons toutes que c’est un grand réconfort pour eux et que quelques grammes de laines et quelques heures de notre temps leur apporte un peu de joie dans ces moments bien difficiles à vivre.
    Pour ma part en ce moment je suis active sur Quimper où l’hôpital a fait part de ses besoins , ce qui explique que je n’ai pas participé à tes dernières collectes pour les Restos du coeur.
    Merci de continuer à nous motiver , ton dynamisme me stimule te me donne envie de continuer sur encore d’autres projets!

    Aimé par 1 personne

  3. Une très jolie et émouvante lettre de remerciements que voilà.
    Merci à Sonia et à toi Stella de partager avec nous les tricoteuses, crocheteuses ou couturières bénévoles qui par notre dévouement et notre travail oeuvront par amour pour ces petits bouts qui arrivent parmi nous trot tôt afin de leur apporter de la douceur et de la chaleur et aux familles du réconfort.
    Joli témoignage de cette maman qui m’a émue et qui me fait dire
    B R A V O MESDAMES pour ce que nous faisons toutes à notre niveau et avec nos propres moyens et SURTOUT CONTINUONS.

    Aimé par 1 personne

  4. Merci beaucoup Stella d’avoir partagé cette jolie lettre j’ai été très émue en la lisant ça m’a rappelé des souvenirs aussi … la prématurité on ne s’imagine pas ce que c’est à vivre tant que l’on n’y a pas été confronté. C’est un joli témoignage aussi d’une maman et de sa petite fille et un encouragement qui donne du sens à l’action des tricoteuses, crocheteuses et couturières qui œuvrent (trop souvent dans l’indifférence) et ses quelques mots mettent l’accent sur leur dévouement et leur travail (bénévole) … sans compter qu’elles financent en général l’intégralité du matériel nécessaire à la conception (laine, tissus, boutons, pressions, ouatine …).
    Merci aussi d’avoir évoqué le challenge que j’organise pour les petits prématurés de Lille.
    De tout cœur avec les actions solidaires que tu mènes au quotidien je te souhaite d’en recevoir encore bien d’autres …
    Amitié,
    Thali

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Thali pour ton commentaire. Je te sens très émue comme je le suis. J’ai été également indirectement concernée par la prématurité par l’intermédiaire de mon neveu né à 7 mois de grossesse. Une angoisse ! Il a aujourd’hui 8 ans et se porte merveilleusement bien. Je pense que le témoignage de cette maman est effectivement gage de motivation pour nous toutes ! On ne rend pas compte à quel point quelques grammes de laine peuvent embellir le quotidien des bébés et de leurs familles pour affronter ces moments difficiles.

      J'aime

Les commentaires sont fermés.