layette pour prématurés

Challenge layette pour les prématurés d’Angers… Clap de mi-fin !

Sans vous, ce challenge que j’ai modestement proposé il y a quelques semaines, ne serait rien et n’aurait pas pris une telle magnifique ampleur !

Je vous remercie toutes pour votre contribution, votre motivation et votre engouement ! Une telle solidarité fait chaud au cœur. Je tiens à vous informer que la néonat d’Angers est ravie et surprise d’une telle mobilisation ! Elle vous remercie beaucoup pour l’ensemble des colis déjà arrivés chez Eliane !

Les layettes déjà reçues par Eliane iront rejoindre les bébés de la néonat’ d’Angers fin juin (la semaine prochaine). Celles qui ont terminé la confection de leur colis, ont donc encore quelques jours pour les envoyer afin d’assurer une réception et une distribution de la néonat pour ce début d’été (contrairement à ce que l’on pourrait croire, même en été il faut bien couvrir ces petits bouts).

Début juillet, je publierai une 1e galerie photos des nombreux colis reçus avant juillet.

Mais pour celles qui n’auraient pas encore eu le temps de s’y mettre, ou qui auraient (comme moi) du retard, pour celles qui veulent éventuellement préparer un nouveau colis pour les mois à venir, ou faire des pieuvres,… je vous rappelle que le challenge reste ouvert jusqu’au 30 septembre (date d’envoi de vos derniers colis). La livraison à la néonat de cette 2e vague du challenge sera donc pour cet automne.

Début octobre, je publierai une 2e galerie photos des colis reçus entre juillet et septembre.

Merci à toutes celles qui s’investissent dans ce challenge !

Rappel des gros besoins en cours :

  • brassières 34-36 semaines ;
  • chaussons de chez Thali;
  • bonnets selon le tuto donné;
  • passes-couloirs toutes techniques, bavoirs idems, couvertures idem.
  • petites pieuvres en crochet (modèle précis).

Modèles à retrouver ici.

Publicités

10 réflexions au sujet de « Challenge layette pour les prématurés d’Angers… Clap de mi-fin ! »

  1. C’est un beau challenge auquel je voulais m’inscrire et participer.
    Une réflexion personnelle m’en a empêché, après avoir vu une vidéo de tricoteurs, salopette blanche, gants et masque, travaillant pour une créatrice.
    Pour nous adultes, on ne s’interroge jamais sur la provenance des vêtements vendus, tricotés et non lavés. A peine cela m’avait il effleurer au temps des premières créations de Sonia Rykel, des pulls irlandais…
    En ce qui ce qui concerne les prémas, quasi sans défenses immunitaires, tout doit être aseptisé. Donc des réceptions, passage à la buanderie qui ne connaît que le 90°, à juste titre. Si le 60° est bon pour nous, il est insuffisant pour éloigner autant que faire se peut les maladies nosocomiales.
    Seul un coton mercerisé peut y résister à un tel traitement.
    Dans ces conditions, que deviennent les vêtements faits avec respect et joie par les bénévoles ?
    Cela me turlupine.
    Merci d’y apporter réponse.

    Aimé par 1 personne

    1. Il ne faut pas comparer la haute couture avec le tricot bénévole. Ce ne sont pas les mêmes codes.
      Tout dépend des hôpitaux, certains ne veulent pas de layette en tricot pour éviter de s’embêter à les stériliser et à gérer des flux de stock. D’autres en veulent et gèrent les choses correctement et à bon escient, il suffit de leur faire confiance. C’est le cas d’Angers, mais également de beaucoup d’autres services en France. Pourquoi demanderaient-ils de la layette avec insistance, si c’est pour la « flinguer » au 1er lavage et que ce ne soit pas porté. Ils ne s’embêteraient pas à perdre de leur précieux temps pour stériliser des vêtements qui ne seraient pas portés, ou portés qu’1 seule fois. C’est un mythe urbain qui circule sur le net depuis des années.
      Les vêtements sont certes désinfectés avec des produits surpuissants (on ne fait plus bouillir de nos jours), mais résistent tout de même aux lavages. En général il sont mis dans des filets pour les protéger. Ils ne sont donc pas à usage unique. Je ne dis pas que les vêtements résistent des années, mais ils sont portés plusieurs fois sauf si un bébé a été atteint d’un germe dangereux, auquel cas la layette est donnée aux parents.
      Une chose est certaine, plus il y a de layettes en stock, moins elles sont lavées, donc moins elles s’abîment vite, plus elle se gardent longtemps. Ceci explique les besoins constants en layette… 1 bébé a souvent 2 tenues complètes pour lui seul. Il faut également renouveler les stocks des layettes arrivées au bout de leur vie.
      Les parents sont si heureux de voir leur petit bébé habillé chaudement, que c’est vraiment important pour le moral de tous.
      Et puis certains vêtements, les plus petits, vont aux bébés prématurés décédés pour les habiller décemment.
      Je ne cherche aucunement à vous convaincre. Par contre, je ne ferais pas un tel challenge et je ne tricoterais pas pour les prémas, si je savais que cela était si futile.

      Aimé par 2 people

  2. ça fait plaisir de voir toute la mobilisation autour du challenge que tu as initié. J’ai encore des jolies choses à montrer et j’ai bien envi d’ajouter une pieuvre ou deux … Mag a apporté un joli témoignage et permet de mieux comprendre l’envers du décor surtout pour celle qui n’ont jamais eu de préma dans leur entourage.
    Au plaisir de voir la jolie galerie qui se profile.
    Amitiés,
    Thali

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Thali. J’ai hâte de voir ce que tu vas nous faire.
      Je t’ai envoyé par mail l’adresse du point relais pour le colis d’Eliane. Peux-tu faire le relais pour Ginette et l’autre personne qui t »as envoyé 1 photo (je ne sais pas son nom).
      Merci.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s