layette pour prématurés

Challenge layette pour les prématurés d’Angers… Prolongation et mise à jour des besoins !

Sans vous, ce challenge que j’ai modestement proposé il y a quelques semaines, ne serait rien, et n’auraient pas pris une telle magnifique ampleur !

Je vous remercie toutes pour votre contribution, votre motivation et votre engouement ! Une telle solidarité fait chaud au cœur.

Et pour vous remercier, je vous annonce encore une autre bonne nouvelle aujourd’hui après celle de l’ouverture du challenge aux petites pieuvres. Je vous informe que le challenge est prolongé jusqu’au 30 septembre prochain.

Les layettes déjà reçues, ou qui seront envoyées d’ici peu, iront rejoindre les bébés de la néonat’ d’Angers fin juin.

Mais pour celles qui n’auraient pas encore eu le temps de s’y mettre, ou qui auraient (comme moi) du retard, pour celles qui veulent éventuellement préparer un nouveau colis pour les mois à venir, ou faire des pieuvres,… et bien le challenge reste ouvert jusqu’au 30 septembre (date d’envoi de vos derniers colis).

Vous le savez à présent, l’hôpital d’Angers a de très gros besoins constants en layettes prématurés (1000 bébés par an passent par la néonat’). Les besoins varient en fonction des livraisons de layettes, des manques éventuels dans les stocks, et du nombre de bébés accueillis à un moment donné). Ce délai permettra de subvenir progressivement aux besoins.

Au niveau de la mise à jour des prochains besoins (plus besoin de culottes, ni de brassières 28-30 semaines), gros besoins en:

  • brassières 34-36 semaines ;
  • chaussons de chez Thali;
  • bonnets selon le tuto donné;
  • passes-couloirs toutes techniques, bavoirs idems, couvertures idem.
  • petites pieuvres en crochet (modèle précis).

Les modèles sont fixés par avance (ne pas en choisir d’autres, ce sont les modèles sélectionnés pour le challenge), clic-clic sur les liens orange pour accéder aux tutos :

Modèles à suivre au tricot :

  • brassière 34-36 semaines à rangs raccourcis (fil conseillé se tricotant en 3 ou 3,5, aiguilles n°3), vous n’êtes pas obligées de la faire tout en mousse, vous pouvez varier les points au gré de votre fantaisie, faire des rayures, etc ; il faut juste suivre le modèle de base et vous laisser guider au gré de vos envies. Tuto en cliquant ici.
  • petits chaussons de Thali, en choisissant au choix la taille D1 ou C (fil conseillé se tricotant en 2,5, aiguilles n°2). La tige réalisée en côtes permet de bien maintenir le chausson à la cheville ;
  • petite couverture légère de dimensions minimum 50X65 cm (pas moins), idéal 50X70 cm, voire plus (60X80-90 cm). Modèle au choix (il y en a beaucoup sur le net et dans les catalogues, vous avez de quoi choisir), doublée en tissu comme ce modèle de Thali, ou juste en tricot seul.
  • le bonnet (si possible sans couture), réalisé tout en cotes 2/2, aux 4 aiguilles ou aux aiguilles circulaires n° 3, avec un fil se tricotant en 2,5-3, dont voici le tuto, en 3 tailles (si réalisé avec aiguilles droites, faire une couture plate très fine):
    • Monter 88 mailles aiguilles n°3 et tricoter en rond en côtes 2/2 pendant 12 cm. Ensuite, commencer les diminutions en tricotant les mailles envers ensemble : on a 2 m endroit, 1 envers etc… Faire un rang sur toutes les mailles. Au rang 3 des diminutions, tricoter les mailles endroit ensemble : on obtient des côtes 1/1. Tricoter un rang sur toutes ces mailles. Au rang 5 faire un surjet triple : glisser une m endroit, tricoter double et passer la maille sur la diminution, une maille envers. Répéter. Faire un rang sur toutes les mailles. Le dernier rang, tricoter les mailles 2 par 2, passer le fil dans les mailles restantes. Rentrer le fil avec soin sans faire de nœuds. On peut faire une taille au dessus en rajoutant 8 mailles et 13,5 cm avant les diminutions. Ce modèle élastique et allongé tient sur toutes les têtes.
  • Gigoteuse en tricot doublée en tissu (modèle de Thali), à réaliser en taille A ou B (pas C et D). A laisser ouvertes en bas et sur les côtés pour laisser passer les sondes et faciliter le déshabillage. Fermetures avec des petits boutons plats en plastique, ou des pressions en plastique (ne pas utiliser de pressions et boutons en métal à cause des IRM).
  • Bavoirs au tricot (en fil 100% coton ou minimum 80% coton, pour la tenue et l’absorption) : http://www.youscribe.com/BookReader/Index/1510878?documentId=1489337 et http://chabazz.blogspot.fr/2009/08/bavoir-tricote-modele.html, ou encore un modèle spécialement conçu par Thali : https://thalicreations.com/2017/05/19/ptit-bavoir/
  • passe-couloir 50 X 50 cm de côté, UNIQUEMENT DE FORME CARRÉE, réalisé en diagonale, tout au point mousse (pas de jersey, car le jersey ne permet pas de couvrir correctement les bébés lors du peau à peau) :
    • en fil layette acrylique ou -20 % de laine, aiguilles de 2,5 à 3,5. Tout au point mousse. Monter 3 m, tricoter un rang. Au début du rang suivant, tricoter 2 fois la première maille. Tricoter le rang sur 4 m.Au début du rang suivant, tricoter 2 fois la première m (une fois à l’endroit, une fois à l’envers… ou toute autre technique si vous préférez). Poursuivre ainsi jusqu’à obtenir 50 cm de pointe à pointe (côté). Puis faire les diminutions : au début de chaque rang, rabattre une maille. Jusqu’à en obtenir 3 mailles. Rabattre ces 3 dernières mailles. Pour la capuche, on recommence comme la première partie, mais on s’arrête à 18 cm de HAUTEUR (mesure prise de la pointe vers la base). Pour la finition, possibilité de faire un tour de mailles serrées au crochet, englobant la capuche à coudre. Ou bien coudre un biais. Possibilité de doubler l’intérieur avec une cotonnade type drap, mais pas obligé (pas de tissu glissant et froid).

Modèles à suivre au crochet :

Les bonnets et chaussons au crochet ne sont pas adaptés. A la place, vous pouvez réaliser :

  • brassière cache-coeur de Nanoucrochet, en rajoutant un bouton plastique en bas de chaque pan, pour bien fermer le croisement (la brassière se commence par le bas, pour ajouter les manches, il suffit de faire, en fin de rang, une chaînette de 22 mailles de chaque côté).
  • petite couverture légère de dimensions minimum 50X65 cm (pas moins), idéal 50X70 cm, voire plus (60X80-90 cm), en utilisant un fil 2,5 à 3,5, et un crochet de taille supérieure pour plus de légèreté. D’une seule pièce ou en carrées assemblés. Par exemple la couverture à chevrons, ou encore une couverture en C2C (voir technique du corner to corner) mais de forme rectangulaire (diagramme corner to corner par ici). Les modèles ne sont pas exhaustif, il y a tout plein de possibilités pour les couvertures au crochet. Mais privilégiez un modèle qui ne pèse pas trop lourd et avec un minimum de trous (ou alors tout petits).
  • bavoir au crochet, modèle de Thali (en fil 100% coton ou minimum 80% coton, pour la tenue et l’absorption ; si fil acrylique ou polyester, obligation de le doubler sur le revers avec un tissu-éponge) : https://thalicreations.com/2017/06/09/ptit-bavoir-au-crochet/
  • bavoir au crochet agneau (en fil 100% coton ou minimum 80% coton, pour la tenue et l’absorption) : https://www.dropbox.com/s/2nrl3ilfuk4q9ti/BAVOIR-AGNEAU-AU-CROCHET.pdf?dl=0
  • passe-couloir 50 X 50 cm de côté, UNIQUEMENT DE FORME CARRÉE, réalisé en diagonale, par exemple en C2C, ou utiliser le crochetage en diagonale expliqué par ici, jusqu’à obtenir un côté de 50 cm, puis diminuer comme expliqué dans le lien ; réaliser la  capuche de la même façon, arrêter lorsque la hauteur du triangle mesure 18 cm. Pour la finition, possibilité de faire un tour de mailles serrées, englobant la capuche à coudre. Ou bien coudre un biais. Possibilité de doubler l’intérieur avec une cotonnade type drap, mais pas obligé (pas de tissu glissant et froid).
  • petites pieuvres sensation cocon, modèles et préconisations à suivre : http://petitepieuvresensationcocon.weebly.com/

Modèles à suivre en couture :

La date butoir initialement fixée au 30 juin prochain, est reportée au 30 septembre. Mais si vous avez terminé avant, n’hésitez pas à me demander par mail les coordonnées pour l’envoi de votre colis, cela permettra à la néonat’ d’Angers de subvenir progressivement à leurs besoins.
Quelques points à respecter impérativement :
  • n’utiliser que de la laine layette 100 % acrylique, ou avec maximum 25 % de laine, ne peluchant pas (fil à poils et mohair à proscrire), se tricotant selon les modèles avec des aiguilles de 2,5 à 3,5 maximum. Toutes les couleurs sont appréciées (sauf les couleurs sombres, type noir et marron).
  • pour les brassières :
    • ouverture devant (non dans le dos), pas de cordon ou liens, pas de boutons métalliques ou pressions métalliques, ni velcro. N’utiliser que des boutons plats en plastique ou  pressions en plastique (vous pouvez récupérer les petits boutons des vieux chemisiers et chemises).
    • Bien superposer les demis devants pour trouver l’emplacement des boutons à coudre. Ces derniers ne se mettent jamais sur la bordure mais au milieu de l’ouvrage afin de bien croiser. La largeur des 2 demi-devants est supérieure à la largeur du dos pour bien croiser (suivre le tuto).
    • En suivant le tuto proposé (aiguilles n° 3 pour fil se tricotant en 2,5 ou 3), selon votre façon de tricoter et votre choix de fil plus ou moins gros, les mensurations de la brassière peuvent osciller en largeur de 15 à 18 cm, de 15 à 19 cm en hauteur, de 13 à 17 cm pour les longueurs de manches. Avec le même tuto mais en utilisant des aiguilles 3,5 pour un fil se tricotant en 3-3,5, vous pouvez obtenir une taille encore supérieure très appréciée également (40 à 42 semaines de gestation) : largeur de 21-22 cm, hauteur de 20-21 cm, longueur de manches de 19-20 cm. A vous de choisir et de faire selon votre fil et votre manière de tricoter.
  • soignez vos coutures pour qu’elles restent assez fines afin de ne pas blesser la peau fragile des bébés. Vous pouvez utiliser la technique de couture à plat expliquée par ici (merci Nathalie pour le lien).
  • changer de pelote en début de rang et bien rentrer les fils, PAS DE NŒUD au milieu des ouvrages, pour ne pas blesser les bébés ; ou alors faire des joints russes !

Voici les mensurations des prématurés, à titre indicatif, afin de vous aider dans la réalisation de vos ouvrages :

Merci à toutes celles qui se sont déjà investies dans ce challenge !

Publicités

12 réflexions au sujet de « Challenge layette pour les prématurés d’Angers… Prolongation et mise à jour des besoins ! »

    1. Oui ne t’inquiètes pas Sabrina ! Je fais des rappels régulièrement, comme tu peux le voir. Et des mises à jour, lorsque que je suis informée des nouveaux besoins de la néonat. Mais de toute façon, le challenge qui se terminait initialement le 30 juin, est rallongé jusqu’au 30 septembre. Donc chacune peut continuer tranquillement ses préparatifs à son rythme et envoyer quand elle le souhaite.

      J'aime

  1. C’ est bien d’ avoir un peu plus de temps. Je vais pouvoir tenter cette petite pieuvre magique que les prématurés aiment tant « tripoter » …..
    merci Stella pour toutes ces infos et ces mises au point.

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne peux pas participer, trop de travail et de contraintes qui me prennent tout mon temps.
    Mais j’encourage toutes celles qui participent. Et je te dis un immense bravo, à nouveau, pour tout ton travail !
    Je suis toujours admirative de ce que tu fais.

    Aimé par 1 personne

  3. bonjour
    il y a qqes annees j avais apporte bcp de layettes de la part d;un groupe……….puis on m a dit qu il n y avait plus de besoin……et bcp de choses avaient disparues…….. alors ?????

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis désolée de votre déconvenue, cela arrive malheureusement, surtout lorsque le personnel soignant change ; certains ne veulent pas de layette au tricot et s’en débarrasse ou ne les accepte plus ; j’ai été confrontée à ce genre de problème avec une autre néonat pour laquelle je ne tricote plus désormais.
      Aujourd’hui pas de problème de ce genre, l’infirmière qui gère la layette est très sérieuse et dévouée. Tout ce qui est envoyé est distribué à la néonat d’Angers qui, je le confirme a toujours de très gros besoins constants. J’ai prolongé la durée du challenge au 30 septembre (initialement c’était le 30 juin), justement parce que les stocks de la néonat sont encore trop faibles à ce jour. Il faut les remplir, surtout en brassières 34-36 semaines. Je mets régulièrement à jour la liste des besoins de la néonat, liste qu’elle établie en fonction de ses besoins actuels.

      J'aime

  4. Coucou, je m’absente pour deux semaines, je ne serai pas trop loin puisque je vais chez ma sœur à Saumur. Cela va me permettre de terminer mes encours et dès mon retour je vous ferai parvenir un petit colis. Merci du lien pour les petites pieuvres, trop trop bien, moi qui brodait beaucoup, maintenant je vais rajouter tricot et crochet, j’y prends goût de jour en jour.
    A bientôt.
    Sylvie

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s